Les agressions que l’on apporte à nos cheveux présentent des conséquences non négligeables qui apparaissent progressivement. Entre autres les fourches qui commencent à apparaitre ou qui ont pris de l’ampleur sont le synonyme que l’état de santé de votre cheveu est alarmant. Car bien que la kératine soit une partie non viable, ses écailles peuvent toutefois être fragilisées. Les gestes pointés du doigt sont les brushings, les lissages, la coloration, les produits bon marché et le lavage ou l’exposition à l’eau plus fréquemment. Ainsi, pour pallier aux cheveux fourchus, tour d’horizon sur les solutions les plus efficaces.

1. Soigner sa manière de se coiffer

Il est certes valable que le coiffage soit recommandé. Pour entretenir une belle tête avec la coiffure idéale, visitez kultnice.fr, le site qui promeut de la beauté rien que par les cheveux. Mais si on sait l’importance de se coiffer, il ne faut pas également minimiser la manière d’agir correctement. En premier, il est préférable de remplacer les brosses avec des peignes à des dents plus espacées. Les picots des brosses ont tendance à agresser le cuir chevelu au profit d’une stimulation de production de sébum. Cependant, si vous êtes un habitué, tâchez de ne pas coiffer en répétant plusieurs fois le geste des bases à la pointe. Il faut simplement commencer par les bases jusqu’à mi-hauteur et terminer le reste indépendamment.

2. Réduire la chaleur

Lorsque les écailles des cheveux sont brulées, le brin se désagrège en multiples couches dénaturées et produit plus d’une fourche. Ainsi, les sèches cheveux, le brushing, le lissage à fer ne doivent pas être fréquemment recourus. Il est primordial d’opter par des produits anti-chaleur au préalable de tout coiffage avec appareil et d’hydrater le cheveu fréquemment. En ajout, si on ne peut pas se priver de l’usage des sèches cheveux, il faut également penser à diminuer le temps d’exposition à raison de 15 à 5 minutes en optant tout d’abord à un séchage aux serviettes.

3. Choisir le bon produit

Dès que l’on cherche des alternatives pour redresser les cheveux abimés ou fourchus, le mot clé kératine serait toujours présent. Il est ainsi temps de cerner sa définition. Ce sont des produits qui intègrent le composant naturellement présent dans les cheveux et qui présente 70% de sa constitution qu’est la kératine. Par ailleurs à l’issu des agressions, les cheveux fourchus perdent une certaine partie de ses écailles, c’est alors que le soin kératine vient le combler et le faire revivre. Il est alors inutile de couper les parties fourchues.

4. Définir son type de cheveux

À rappeler qu’il y a des cheveux naturellement fragilisés aux fourches. Ceux qui sont fins et indisciplinés, les cheveux frisés et secs, mais même les cheveux gras. Il est ainsi urgent d’approcher un vrai spécialiste qui saura la gamme de produits nécessaires et les bons soins et gestes à adopter. Mais le seul principe valable c’est toujours limiter la chaleur et réduire les produits agressifs et chimiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *